web analytics

Bien s’informer sur le concours public de secrétaire médicale

concours-secretaire-medicale

En œuvrant dans le public, une secrétaire médicale bénéficie du statut général des fonctionnaires ainsi que du statut de la fonction publique. Pour y accéder, il faut réussir à un concours externe ou interne de secrétaire médicale.

Le concours externe de secrétaire médicale

Il faut tout d’abord savoir que l’ensemble de la fonction publique se divise en trois catégories A, B, C. L’accès à chacune d’elle s’effectue par concours externe. Rappelons que les secrétaires médicales du milieu hospitalier appartiennent à la catégorie B. Pour faire partie de cette catégorie, il faut être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent et réussir au concours. Pour appartenir à la catégorie C, nombreux sont les candidats participant à ce concours avec un CAP, un BEP ou un Brevet des Collèges.

Déroulement du concours

En général, le concours a lieu dans l’établissement de la fonction publique hospitalière où les candidats voudront travailler comme secrétaire médicale.

Les candidatures doivent être adressées, par recommandé avec accusé de réception, au Directeur du centre hospitalier. Dans celles-ci, il faut mentionner certaines informations, comme par exemple l’épreuve facultative de langue vivante qu’on souhaite passer, sans oublier de mentionner la langue choisie.



A propos des demandes d’admission

Parmi les dossiers à fournir, on retrouve le Curriculum Vitae et la copie des diplômes. Auparavant, la DDASS ou la DRASS se chargeait de son organisation, ce qui n’est plus le cas maintenant. Aujourd’hui, il est organisé pour le propre compte d’un ou plusieurs hôpitaux, laboratoires, services sociaux, etc. L’avis de recrutement est affiché dans ces établissements hospitaliers, un ou deux mois avant la date du concours. Il peut aussi être inséré au Bulletin Officiel du ministère de la Santé.

A l’appui de la demande, il faut présenter une attestation justifiant l’aptitude à utiliser un logiciel de traitement de texte. Certes, les candidats titulaires du baccalauréat G1 et F8 (option bureautique) ainsi que du certificat de secrétaire médico-sociale de la Croix-Rouge sont dispensés de cette formalité.

Les épreuves du concours

Les épreuves du concours comportent les épreuves écrites d’admissibilité ainsi que les épreuves d’admission. Durant chacune des épreuves obligatoires, une note inférieure ou égale à 5 est éliminatoire après délibération du jury.

Les épreuves d’admissibilité : Les deux épreuves d’admissibilité se déroulent en trois heures. En général, elles sont considérées comme étant moins dures par rapport aux épreuves orales.

  • La rédaction d’une note de synthèse (coefficient 3)
  • L’étude de documents comportant la définition des termes médicaux placés dans un contexte professionnel (coefficient 3)

Les épreuves d’admission : La durée de chacune des deux épreuves d’admission n’excède pas une demi heure. La première s’effectue en 15 minutes tandis que la seconde en une vingtaine de minutes.

  • L’entretien avec le jury (coefficient 2)
  • L’épreuve facultative de langue vivante (coefficient 1)

Les candidats ayant obtenu un total de point supérieur à 60 points aux épreuves d’admissibilité vont participer aux épreuves d’admission. Quant à ceux qui ont obtenu un total de point supérieur à 80 points, ils seront directement déclarés admis.

Le concours interne de secrétaire médicale

Dans la fonction publique, les concours internes sont ouverts aux salariés souhaitant changer de classe ou de grade, avoir une promotion mais sous certaines conditions. En effet, ils appartiennent généralement à la catégorie C de la fonction publique.

Les conditions d’accès au concours

Pour participer au concours, le candidat doit avant tout remplir les conditions fixées par le statut particulier du corps des secrétaires médicales. Il doit également répondre aux conditions générales d’accès aux emplois publics. A titre d’exemples, il doit jouir de ses droits civiques, être ressortissant d’un Etat membre de l’UE ou encore de ne pas avoir de casier judiciaire.

Organisation et épreuves du concours

Etant également organisés pour le compte d’un ou plusieurs établissements, les épreuves du concours interne sont les mêmes que celles du concours externe. Les avis de recrutement sont aussi publiés dans le Journal Officiel. Cependant, il faut compter quatre ans de service public et plus et être en fonction pour pouvoir participer au concours. Il est à rappeler que les demandes d’admission doivent être envoyées au moins un mois avant la date de ce concours.

Un mois après l’épreuve d’admission, les résultats du concours seront affichés dans les centres d’examen. Le nom des candidats y sera publié sur liste définitive ou complémentaire. Quant au classement, il sera élaboré selon les notes qui leur ont été attribués. Toutefois, ils en seront toujours personnellement informés par écrit.

Préparation pour réussir au concours

Dans le principal but d’aider les candidats à réussir au concours de secrétaire médicale, des formations secrétaire médicale sont proposées par pas mal d’organismes spécialisés. En effet, les cours qui y sont donnés sont faits pour les préparer aux diverses épreuves de l’examen. Durant la préparation, les apprenants découvriront d’intéressantes astuces pour réussir l’entretien avec le jury.

Bien que les secrétaires médicales ayant déjà exercé dans le privé ou sortant d’une formation spécialisée et disposant d’un certificat professionnel possèdent déjà les connaissances nécessaires au concours, elles sont toujours nombreuses à vouloir suivre cette préparation complémentaire pour s’assurer une réussite en un seul coup. Certes, il faut souligner que parfois elle inclut la totalité d’une formation secrétaire médicale.

Une solide préparation permet toujours aux candidats de montrer leur motivation et compétence au jury. Parmi les sujets les plus fréquemment proposés durant le concours, on retrouve :

  • La priorisation du travail
  • La gestion des imprévus
  • Le maintien du secret médical

Bref, le concours de secrétaire médicale se déroule donc en deux phases, ce qui est d’ailleurs le cas de la majorité des concours de la fonction publique. Aujourd’hui, les chances de réussite à ce concours ont diminué vu le nombre croissant des candidats. Ces derniers sont nombreux à œuvrer dans le privé en attendant que les portes de la fonction publique s’ouvrent à eux.