web analytics

Intérêts et limites des formations complémentaires au secrétariat médical

formation-secretaire-medicale-complementaires

Il est souvent nécessaire d’avoir au moins un baccalauréat pour se faire recruter en tant que secrétaire médicale au sein de divers établissements médico-sociaux. Il est même préférable d’avoir suivi une formation post-bac spécialisée. C’est pourquoi pas mal d’étudiants en secrétariat médical choisissent de faire une formation complémentaire pour enrichir leur formation de base ou se spécialiser.

La Formation Complémentaire d’Initiative Locale

Généralement d’une courte durée (de 3 mois à 2 ans), la FCIL vise notamment une insertion directe dans la vie active. Se déroulant dans un lycée professionnel et en entreprise, elle s’effectue surtout en alternance. Il s’agit d’une formation donnant aux étudiants, la possibilité d’acquérir une qualification plus pointue. Une attestation de Formation Complémentaire d’Initiative Locale est délivrée à la fin de l’année scolaire.



Pour y accéder, un diplôme technologique ou professionnel de niveau V, IV, ou III est souvent demandé. Toutefois, le niveau d’études requis varie selon les établissements de formation. Il y en a qui n’exigent aucun diplôme en particulier et ne font passer qu’un oral de motivation.

Il ne faut pas croire que la FCIL est uniquement faite pour les jeunes diplômés d’un CAP, BEP, BAC ou BTS parce que les salariés et les demandeurs d’emploi sont également nombreux à la suivre dans le cadre d’une formation continue.

Les FCIL au secrétariat médical

Aujourd’hui, les formations de base au secrétariat médical sont souvent jugées insuffisantes à l’exercice réel de la profession de secrétaire médicale. Voilà la raison pour laquelle, différentes structures se sont mises à proposer des formations complémentaires. Il faut noter qu’elles sont généralement agréées dans le cadre de la formation continue professionnelle.

Le recrutement

Dans certains établissements publics ou privés, le recrutement se fait sur dossier et entretien tandis que dans d’autres, il s’effectue sur épreuves. En général, il est notamment ouvert aux élèves titulaires du baccalauréat ST2S.

Par ailleurs, des lycées acceptent les titulaires d’un baccalauréat général ou professionnel du domaine tertiaire ainsi que les titulaires d’un BEP CSS, le BEP Carrières Sanitaires et Sociales.

Objectifs de la formation

Outre l’insertion professionnelle en tant que secrétaire médicale dans le privé ou le public, ces formations ont pour but :

  • de répondre aux besoins actuels des différents secteurs sanitaires et sociaux
  • d’offrir une spécialisation qui correspond aux caractéristiques locales de l’emploi
  • de préparer au concours de secrétaire médicale de la fonction publique hospitalière et territoriale.

En ce qui concerne son contenu

La plupart du temps, une FCIL secrétaire médicale comprend des cours théoriques en informatique bureautique, anglais technique, communication, droit, français, physiopathologie, techniques d'accueil, culture générale, fonctionnement et organisation des organismes médico-sociaux.

Ces cours sont souvent complétés par des ateliers, des stages professionnels ainsi que des visites et des sorties dans des établissements et institutions sanitaires. Bref, le contenu de la formation est généralement défini selon le métier, c’est-à-dire, autour des matières fondamentales dans les domaines du secrétariat et de la santé.

En ce qui concerne ses débouchés

Après avoir suivi une FCIL secrétaire médicale, les possibilités d’emploi sont réelles pour les futures secrétaires médicales. En effet, elle répond aux exigences des professionnels de la santé et c'est un gros plus à toute formation secretaire medicale. Soit elle permet à un apprenant d’acquérir un savoir faire complémentaire, soit elle lui offre une double compétence. Bénéficiant d’une bonne connaissance du domaine médical, il peut exercer son activité au sein d’une structure médico-sociale, dans un établissement médical voire même dans un service social.

Selon la plupart des employeurs, les FCIL et les formations dispensées par la Croix-Rouge se démarquent des nombreuses autres formations au niveau de leur qualité. Malgré leur coût assez élevé, il est alors conseillé de les suivre pour acquérir les compétences professionnelles exigées.

La formation secrétaire médicale offerte par la Croix-Rouge

Il faut avant tout savoir qu’en France, le certificat de secrétaire médicale de la Croix-Rouge se prépare en Aix-en-Provence, Avignon, Bordeaux, Besançon, Nancy, Grabels, Paris et Amiens.

Les conditions d’accès à la formation

Pour être admis à la formation, les candidats doivent satisfaire à l’examen du dossier et aux épreuves de sélection. A titre d’exemples, il faut qu’ils soient bacheliers ou titulaires d’un titre équivalent et qu’ils soient au moins âgés de 17 ans. Pour les candidats non bacheliers qui sont en terminale ou qui ont accompli une année de terminale, la Croix-Rouge propose une formation initiale accessible par un examen de niveau.

D’autre part, elle propose une formation avec dispense aux titulaires d’un bac+2 dans les domaines administratifs, sanitaires ou social et aux bacheliers justifiant d’une expérience professionnelle d’un minimum de deux ans dans le secteur administratif. Par ailleurs, il est à noter que cette formation est aussi ouverte aux titulaires d’un diplôme de niveau V qui justifient d’une expérience professionnelle d’un minimum de cinq ans dans le secteur administratif.

Le contenu de la formation

Sur une durée de deux ans, la formation comprend des cours théoriques parmi lesquels on peut citer :

  • la sténographie
  • la dactylographie
  • l’informatique
  • les statistiques
  • la gestion de secrétariat
  • les techniques de gestion
  • les démarches méthodologiques
  • l’expression et communication
  • la santé publique et connaissance du corps humain
  • les sciences humaines
  • les institutions sanitaires et sociales
  • le droit

Ces cours sont complétés par des stages en entreprise conséquents se déroulant dans des lieux privilégiés de l’apprentissage de la profession et de l’adaptation à l’emploi.